75% du miel contient des pesticides liés au déclin des abeilles

Selon une étude publiée cette semaine dans le magazine Science par une équipe interdisciplinaire de l'université de Neuchâtel et du jardin botanique de Neuchâtel, en Suisse, 75% du miel produit dans le monde contient des agents nerveux mortels pour les abeilles.

Néonics

Plus précisément, ces miels contiennent des néonicotinoïdes (néoniques), qui affectent non seulement les abeilles, mais également les autres espèces. Les néons représentent un tiers du marché mondial des pesticides et sont utilisés pour protéger les principales cultures telles que le maïs et le soja des insectes nuisibles.

Avec tout, les échantillons étudiés ne représentent aucun risque pour la santé des consommateurs.

Comme l’a expliqué le professeur d’agroécologie de l’Université de Neuchâtel, Alexandre Aebi:

Partout dans le monde, les abeilles sont exposées à des concentrations de néon qui ont eu des effets démontrés sur le comportement des abeilles, leur physiologie et leurs capacités de reproduction.