La toilette la plus chère de l'histoire a été conçue pour une mission spatiale

La première toilette de l’histoire (le premier système de réservoir) a été conçue vers 1590 par Sir John Harington, filleul de la reine Elizabeth I. Il baptisa son invention sous le nom d'Ajax. Depuis lors, les toilettes sont déjà vénérées dans son propre parc à thème.

La sophistication et le luxe ont conduit à des toilettes très chères, difficiles à concevoir, avec toutes sortes de fonctions. Cependant, le plus cher de tous a été conçu pour une mission spatiale.

Endeavour

Lorsque le traversier Endeavour a été lancé le 13 janvier 1993, il transportait une nouvelle toilette unisexe intégrée au pont intermédiaire.

La NASA a décrit le mécanisme de plus de 23 millions de dollars comme "un système complet dans l'espace de collecte et de traitement des eaux usées occupant la moitié de celui d'une cabine téléphonique".

La Station spatiale internationale (ISS) a également reçu l'installation d'une toilette sophistiquée en 2008, à l'occasion de la Journée mondiale des toilettes (oui, elle existe). L'installation dans le module-laboratoire "Harmonie" du support du compartiment hygiénique-hygiénique, ce que les Américains appellent scientifiquement la toilette, a été fabriquée par la société russe "Energuia" commandée par la NASA pour 19 millions de dollars.

La nouvelle toilette est équipée d'un système de régénération de l'eau des urines. La NASA a déclaré que l'eau obtenue après traitement de l'urine "sera plus propre que l'eau qui sort des robinets aux États-Unis".

Neorest

Sans quitter la Terre, la toilette la plus technologique et dotée de plus de fonctions (avec un prix de départ de 10 200 $) était la Toto Neorest, qui a 10 fonctions de plus qu'un conventionnel.

Celles-ci incluent l'ouverture automatique du couvercle, le siège thermique, un chauffe-pieds, le lavage et l'extraction automatiques et la fonction désodorisante de l'environnement.

Le Neorest peut être utilisé avec une télécommande, mais aussi la chaîne peut être tirée manuellement en cas de panne électrique.